Membres

Vénus semble ralentire

Selon les observations de la sonde Venus Express, lancée par l’ESA en 2005, la vitesse de rotation de Vénus est inférieur à celle mesurée par Venera et Magellan dans les années 80 et 90.

Venus Express

La durée d’un jour sur notre voisine nuageuse, qui est actuellement visible le soir à l’ouest, avait été mesurée par la sonde américaine Magellan entre 1989 et 1994. Elle correspondait à 243.0185 jours terrestre. En près de 2 décennie, un jour sur vénus s’est allongé de 6.5 minutes.

C’est en découvrant des éléments qui n’était pas à leur place que les responsable du projet on pu déterminer cette différence. Grâce à l’instrument VIRTIS, qui utilise les infrarouges pour pénétrer l’épaisse couverture de nuages, les scientifique ont trouvé des régions à 20 km d’où elle devrait être, selon les donnée de Magellan.

Une variation de la vitesse aussi importante est utilisée par les scientifiques pour savoir si le noyaux interne de Vénus est solide ou liquide. En effet, un noyaux solide à une masse plus compacte, et rend la rotation moins sensible aux effets extérieurs.

La plus importante de ces forces est celle exercée par l’atmosphère (plus de 90 fois la pression terrestre) et les courants très rapides, qui change la vitesse de rotation avec les frottements sur la surface. Sur Terre, des variations dues au climat approchent plus de la milliseconde avec des variation saisonnières.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.